Coronavirus : les villes installent de nouvelles mesures sanitaires

Aux quatre coins de la France, nombreuses sont les villes qui décident de changer leur fonctionnement pour tenter de freiner la propagation du Covid-19. Elles font parfois face à une population réticente.

FRANCEINFO

Cela commence à devenir monnaie courante sur la plage des Sables-d’Olonne en Vendée. Lorsque sonne 15h, la population est appelée à évacuer la zone. Il ne doit plus y avoir de vacanciers quand la marée est haute. Cela fait partie des mesures instaurées par la ville pour se protéger face à l’épidémie de Covid-19, dont la possible seconde vague de contamination suscite parfois la crainte.

Le port du masque généralisé

Depuis qu’ils en ont la possibilité, les préfets n’hésitent pas à instaurer le port du masque. Près d’une trentaine de villes l’ont rendu obligatoire dans des espaces publics ouverts. Si cela agace parfois certaines passantes, la mesure est globalement appliquée. Le respect de ce geste barrière est assuré par des agents qui rappellent quotidiennement de bien porter cet objet. Dans le cas contraire, certaines villes ont mis en place des amendes : 135 euros à Lille (Nord), 38 euros à Orléans (Loiret).

Le JT
Les autres sujets du JT
Le port du masque avait déjà été rendu obligatoire pour les ponts du mois de mai. Le Mont-Saint-Michel, Normandie, le 12 mai 2020.
Le port du masque avait déjà été rendu obligatoire pour les ponts du mois de mai. Le Mont-Saint-Michel, Normandie, le 12 mai 2020. (LOU BENOIST / AFP)