Coronavirus : les agents de sécurité tentent de faire appliquer les règles sanitaires

Alors qu’il est vivement recommandé voire obligatoire désormais dans de nombreuses villes françaises, le port du masque n’est pas toujours bien respecté. Les vigiles sont notamment en première ligne pour tenter de le faire appliquer.

France 2

Face au rebond de coronavirus, le port du masque et l’utilisation de gel hydroalcoolique restent essentiels. Les vigiles à l’entrée des magasins sont souvent seuls pour faire respecter ces règles d’hygiène qui sont parfois à l’origine de tensions. "On ne va plus parler d’agent de sécurité, on va dire agent du respect des normes sanitaires lié au Covid", plaisante Abel Menoba, agent de sécurité. Début août, cet agent de sécurité s’est fait agresser dans la boutique où il officiait, par quatre jeunes. 

Des clients qui refusent le port du masque

Le premier refusait de porter le masque et lui avait rétorqué : "Moi, je vais rentrer, toi tu ne peux rien faire, tu n’es pas la police." L’agent lui avait donc refusé l’entrée dans le magasin. Le jeune était alors revenu avec trois autres personnes pour l’agresser. C’est pour cela que Brice Gouhoelle, responsable d’exploitation chez Objectif Sécurité Atlantique demande le droit pour les agents de prendre des mesures punitives.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des passants masqués dans une rue de Toulouse (Haute-Garonne), le 4 septembre 2020.
Des passants masqués dans une rue de Toulouse (Haute-Garonne), le 4 septembre 2020. (GARO / PHANIE / AFP)