Coronavirus : face aux nouvelles mesures sanitaires, les Marseillais sont partagés

La préfecture des Bouches-du-Rhône a annoncé lundi 14 septembre de nouvelles restrictions pour endiguer l’épidémie de Covid-19.

FRANCE 2

Limitation des rassemblements privés, événements annulés, fermeture des bars et restaurants… La préfecture des Bouches-du-Rhône a mis en place de nouvelles restrictions lundi 14 septembre, applicables à Marseille et dans 26 communes du département. Les Marseillais se disent partagés entre scepticisme et compréhension. C’est aussi la douche froide pour le monde économique et les 800 exposants qui avaient déjà réservé leur stand pour la foire de Marseille. L’événement, qui attire chaque année des milliers de visiteurs, est annulé et c’est une catastrophe économique selon son président.

Restrictions jusqu’au 1er octobre

L’incompréhension touche aussi les étudiants puisque les fêtes sont désormais interdites. La préfecture des Bouches-du-Rhône a aussi interdit les rassemblements de plus de 10 personnes dans les parcs et sur les plages. Des Marseillais ne comprennent pas, puisque ces rassemblements ont lieu à l’air libre. D’autres sont plus compréhensifs et estiment que ces mesures sont nécessaires pour endiguer le Covid-19. Ces mesures restent en vigueur jusqu’au 1er octobre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une dame porte un masque près de la plage de Marseille, le 27 juillet 2020.
Une dame porte un masque près de la plage de Marseille, le 27 juillet 2020. (CLEMENT MAHOUDEAU / AFP)