Coronavirus : comment préparer ses enfants à cette rentrée particulière ?

C'est le mardi 1er septembre que la plupart des enfants retourneront à l'école. Le climat sera forcément particulier et les conditions d'accueil doivent encore être précisées. Une incertitude qui peut angoisser les élèves.

France 2

À Strasbourg, dans le Bas-Rhin, c'est un atelier bande dessinée au programme de ce centre de loisirs. Ils ont entre 11 et 14 ans et feront leur rentrée au collège dans deux semaines. En classe, durant la récréation et dans les couloirs, le masque sera obligatoire et les avis sont partagés. "Je trouve que c'est normal pour respecter les gestes barrières et éviter que le virus se propage", estime une élève.

Des parents désarmés

"Je n'aime pas le masque, ça fait mal aux oreilles avec les lunettes, c'est pas pratique. En plus, j'ai l'impression d'être étouffé", assure à l'inverse un de ses camarades. À la fin de l'activité, tout le monde se lave les mains et direction la sortie ou attendent les parents. Certains parents sont parfois désarmés. "J'essaie de rassurer mon fils et de ne pas céder à la psychose parce que je crois qu'on en fait parfois un peu trop", estime l'un d'entre eux. "Je crois que les enfants n'arrivent à s'adapter à la situation", relativise une autre mère. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Une école primaire de Strasbourg (Bas-Rhin). Photo d\'illustration.
Une école primaire de Strasbourg (Bas-Rhin). Photo d'illustration. (FREDERICK FLORIN / AFP)