Coronavirus : ces villes qui imposent le port du masque à l'extérieur

Saint-Malo, Argelès-sur-mer, La Rochelle... De plus en plus de communes durcissent les mesures de protection face à une recrudescence de la pandémie en France et chez nos voisins.

FRANCE 2

Face à une recrudescence de la pandémie de nouveau coronavirus en France, la préfecture du Nord doit décider vendredi 31 juillet 2020 si elle impose, ou non, le port du masque en centre-ville, y compris en extérieur. D'autres villes ont déjà franchi le pas. "C'est notamment le cas dans certaines villes touristiques à cause de la proximité", assure sur le plateau du 8 heures de France 2 la journaliste Anaïs Hanquet, qui cite l'exemple d'Argelès-sur-mer (Pyrénées-Orientales), qui a imposé le port du masque dès le 22 juillet.

38 euros d'amende à La Rochelle

Même situation à La Rochelle (Charente-Maritime), où les autorités dresseront une amende de 38 euros à tous les contrevenants à partir du 1er août. La découverte de plusieurs foyers épidémiques à Saint-Malo, en Bretagne, ont également conduit l'exécutif local à imposer le port du masque en extérieur. Enfin, certaines villes du Nord pourraient prendre les mêmes dispositions en raison de leur proximité avec la Belgique, où la pandémie gagne du terrain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une dame porte un masque près de la plage de Marseille, le 27 juillet 2020.
Une dame porte un masque près de la plage de Marseille, le 27 juillet 2020. (CLEMENT MAHOUDEAU / AFP)