Allergies : les masques peuvent constituer une barrière contre le pollen

Publié
Allergies : les masques peuvent constituer une barrière contre le pollen
Article rédigé par
A.Jolly, A.Richier, R.Chapelard, S.Gravelaine - France 2
France Télévisions

Mercredi 11 mai, le pollen est de retour en France. Pour se protéger contre l'ennemi invisible présent dans les arbres et les graminées, certains ressortent le masque. 

"Il tousse, il gonfle, ça gratte", décrit une femme qui voit son petit-fils souffrir d'allergies, mercredi 11 mai. Certains remettent le masque en extérieur pour tenter de se protéger des pollens qui sont de retour. Les allergologues valident cette idée. En effet, qu'il soit en tissu chirurgical ou FFP2, le masque peut constituer une barrière supplémentaire avec les allergènes.  

Il diminue l'inhalation de pollen 

"Le masque peut servir de filtre externe pour diminuer l'inhalation de ces particules qui sont invisibles que sont les pollens et ça limite l'accumulation dans les voies aériennes (…) ça peut être très important pour diminuer la quantité de pollen", explique le docteur Nhân Pham-Thi allergologue, pneumologue et pédiatre. Les personnes sensibles peuvent également se laver les cheveux avant de se coucher pour ne pas disséminer de particules dans les draps. Il est aussi conseillé d'aérer son logement tôt le matin ou tard le soir. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.