Masques sanitaires : vols, fraudes et escroqueries en recrudescence

Avec la crise sanitaire du Covid-19, la demande de masques sanitaires a explosé à travers le monde. En France, de nombreux cas de vols ou de contrefaçons de masques ont été recensés.

France 2

Fournir une protection policière à des camions transportant des masques sanitaires, une scène inimaginable il y a encore trois mois mais qui est bien devenue une réalité. Cette protection n'est pas constamment applicable : le 7 mai, une cargaison a été braquée sur une aire d'autoroute, à la frontière espagnole. Plus de 500 000 masques, destinés à plusieurs communes d'Île-de-France ont été dérobés.

Un camion dévalisé en quelques minutes

Patrice Bessac, maire de Montreuil (Seine-Saint-Denis), devait pouvoir offrir à sa ville une partie de ses masques. "Ces masques étaient pour des gens populaires, pour des gens qui n'ont pas les moyens de s'en procurer. Je suis dégoûté par ces bandits qui s'en prennent à la santé des gens", déplore le maire. Partis du Portugal le 7 mai, ces masques devaient rejoindre un entrepôt d'Aubervilliers (Seine-Saint-Denis). En quelques minutes, le camion qui transportait la si précieuse marchandise sera vidé sur une aire d'autoroute espagnole.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une employée de l\'usine Kolmi-Hopen, à Saint-Barthélemy-d\'Anjou (Maine-et-Loire), contrôle un masque de protection, le 1er février 2020.
Une employée de l'usine Kolmi-Hopen, à Saint-Barthélemy-d'Anjou (Maine-et-Loire), contrôle un masque de protection, le 1er février 2020. (LOIC VENANCE / AFP)