Cet article date de plus d'un an.

Masques : la communauté asiatique à la rescousse

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Masques : la communauté asiatique à la rescousse
franceinfo
Article rédigé par
France Télévisions

Le port du masque est de plus en plus recommandé et la Chine en est le premier producteur. Pour parvenir à se faire livrer, la France a dû activer ses réseaux, notamment ceux de la communauté asiatique francilienne.

Dans quelques heures, ces équipements rejoindront un hôpital francilien : 100 000 masques chirurgicaux commandés par un chef d'entreprise franco-chinois. Pour lui, bien plus qu'une simple cargaison, c'est un témoignage de solidarité. D'habitude, il importe des produits cosmétiques, mais il s'est adapté. Trouver les bons fournisseurs, s'assurer que la marchandise arrive bien en France : c'est sa spécialité. Une expertise mise à profit des hôpitaux.

Un réseau puissant qui a déjà permis d'importer 1,5 millions de masques

"On doit tous contribuer à l'effort national. On ne peut pas aller sur le terrain aider les soignants donc on fait ce qu'on sait faire", explique Didier Soulivanh, chef d'entreprise franco-chinois. La communauté franco-chinoise francilienne constitue un réseau puissant qui a déjà permis d'importer 1,5 millions de masques. La région pourrait à nouveau utiliser ce réseau pour obtenir d'autres objets cruciaux, comme des tests de dépistage.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.