Cet article date de plus d'un an.

Masque obligatoire en classe dès le collège : "C'est à l'Etat de pouvoir assurer cette fourniture complémentaire", selon le maire de Viry-Châtillon

"On peut difficilement demander aux familles, dont certaines sont dans des situations difficiles, de ponctionner encore leur budget", a déclaré Jean-Marie Vilain, maire centriste de Viry-Châtillon (Essonne), vendredi 21 août sur franceinfo.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Des collégiens en classe pendant un cours, le 22 juin 2020 à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine). (THOMAS SAMSON / AFP)

Le port du masque sera obligatoire en classe dès le collège, a annoncé le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer, qui exclut un report généralisé de la rentrée scolaire. Les masques ne seront pas fournis par l'Etat, ce sera "une fourniture scolaire comme une autre", selon le ministre. "La santé reste une compétence de l'Etat et c'est à l'Etat de pouvoir assurer cette fourniture complémentaire", a réagi vendredi 21 août sur franceinfo Jean-Marie Vilain, maire centriste de Viry-Châtillon (Essonne).

"A Viry, nous avons pris la décision de faire une nouvelle distribution dès la rentrée dans les quatre collèges de la ville", a indiqué l'édile. "Je ne sais pas encore si la région va fournir aux lycées, sinon on pourra peut-être les dépanner. On peut difficilement demander aux familles, dont certaines sont dans des situations difficiles, de ponctionner encore leur budget."

Une contrainte budgétaire de plus pour les villes

La crise du coronavirus a eu un impact économique important, notamment sur le budget des villes. "Dans les communes on est dans des situations difficiles, on a des contraintes complémentaires, notamment en matière de nettoyage des locaux. Le budget pour Viry, c'est 15 000 à 20 000 euros supplémentaires pour le mois de juin pour que toutes les conditions soient réunies pour accueillir les enfants", a expliqué Jean-Marie Vilain. 

On a à peu près 500 000 euros de dépenses supplémentaires depuis le confinement, cela passe par les masques, les produits d'hygiène qu'il faut mettre à disposition.

Jean-Marie Vilain, maire centriste de Viry-Châtillon

sur franceinfo

L'Etat décide de l'obligation du port du masque, mais il va falloir qu'il "explique comment on les finance que ce soit pour les communes ou les familles".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.