Covid-19 en Martinique : malgré la flambée des contaminations, la vaccination n'avance pas

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Martinique : malgré la flambée des cas de Covid-19, la vaccination n’avance pas
FRANCE 2
Article rédigé par
S. Perez, M. Anglade, D. Theodose - France 2
France Télévisions

En Martinique, où le confinement a fait son retour vendredi, le taux d'incidence reste extrêmement élevé. Malgré ce contexte, le taux de vaccination complète, lui, ne dépasse pas les 16%. En cause, la défiance d'une partie de la population. 

En Martinique, la vaccination contre le Covid-19 progresse très lentement. Comme beaucoup d'habitants, un vendeur de noix de coco de Fort-de-France, âgé de 70 ans, refuse toujours de se faire vacciner. Malgré la flambée de nouveaux cas sur l'île, l'homme préfère ses remèdes naturels aux vaccins. La Martinique est l'un des départements les moins vaccinés de France, avec 16% seulement de personnes ayant reçu un schéma vaccinal complet. "C'est un territoire qui a connu beaucoup de dengue, de zika chaque année, et qui est habitué à vivre avec tout ça", avance un Martiniquais. 

Les conséquences du scandale du chlordécone

Dans un centre de vaccination, vide, le chef du service des maladies infectieuses ne cache pas son désarroi devant les rares volontaires. "La veille, on a eu 54 personnes qui sont passées aux urgences, toutes avec de l'oxygène, toutes très mal, c'est un vrai drame", se désole le Dr André Cabier. Pour lui, les raisons de la défiance vis-à-vis du vaccin sont aussi à chercher dans le passé de l'île, notamment le scandale du chlordécone qui a empoisonné les sols antillais jusqu'au début des années 1990. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.