Martinique : le Covid-19 menace la saison touristique

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Martinique : le Covid-19 menace la saison touristique
FRANCE 2
Article rédigé par
H.Huet, E.Noel, Martinique La 1ère - France 2
France Télévisions

La Martinique, confinée depuis le 30 juillet, est débordée par l'afflux de malades du Covid-19. Alors, sur l'île, les annulations de touristes se multiplient, un coup dur pour les professionnels du secteur.

En Martinique, le décor est propice à la détente. Dans ce cadre idyllique, rien de plus facile que de s'évader et d'oublier le poids de la situation sanitaire. Mais comme tout le monde, les vacanciers doivent faire avec le confinement et le couvre-feu. "On a fini nos visites de l'île avant la date du confinement, là comme il y a dix kilomètres à parcourir, on reste sur les plages autour. Les plages sont belles, donc on a de quoi faire à côté du logement", résume une vacancière, qui se veut positive.

Les hôteliers tiennent

Les restaurants sont fermés, alors les plats se consomment dans les chambres. C'est un coup dur pour l'hôtellerie. Les annulations se multiplient, même si la saison estivale avait bien démarré. "On avait vraiment une très, très bonne fréquentation, on a terminé le mois de juillet avec 86% d'occupation, mais au mois d'août (...) ça commence à descendre", déplore Yves Jacquet, directeur de l'hôtel Bakoua. Le Club Med de Saint-Anne, qui ne propose qu'une formule tout compris, a préféré fermer ses portes. Le gouvernement prend en charge jusqu'à 40% de la perte du chiffre d'affaires, dans le cadre du fonds de solidarité qui se poursuit. Le confinement a été décidé pour une durée de trois semaines. La haute saison s'ouvre en décembre.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.