Marseille : les dépistages de plus en plus nombreux

La foule continue de se presser devant les laboratoires, mais surtout devant l’Institut du professeur Raoult pour se faire tester. La journaliste Sabrina Soualmia était en direct de Marseille (Bouches-du-Rhône).

France 3

Lundi 7 septembre, la foule était encore présente devant les laboratoires, afin de se faire dépister au Covid-19. Cette file d’attente s’allonge de jour en jour devant l’Institut méditerranéen de Marseille (Bouches-du-Rhône), d'où s'exprime en direct lundi midi la journaliste de France Télévisions Sabrina Soualmia, avec le rebond de l’épidémie dans les Bouches-du-Rhône. Jusqu’à 900 personnes viennent se faire tester quotidiennement à l'institut du Pr Raoult, car le dépistage est gratuit et sans rendez-vous.

Des laboratoires saturés

Pour se faire tester, il convient néanmoins de s’armer de patience. "Le temps d’attente en moyenne est de quatre heures. Certaines personnes rencontrées dans ces files d’attente ont confié être là depuis 6 heures du matin. Mais malgré l’attente, beaucoup préfèrent venir ici en raison des laboratoires saturés. Les résultats des tests sont communiqués dans les 24 à 48 heures, alors qu’il faut attendre parfois jusqu’à une semaine dans les laboratoires débordés", précise la journaliste. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Une soignante réalise un test de dépistage du Covid-19  par écouvillonnage à Saint-Nic (Finistère), le 12 août 2020 (photo d\'illustration)
Une soignante réalise un test de dépistage du Covid-19  par écouvillonnage à Saint-Nic (Finistère), le 12 août 2020 (photo d'illustration) (FRED TANNEAU / AFP)