Marseille : la ruée vers les tests PCR

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Marseille : la ruée vers les tests PCR
France 2
Article rédigé par
A.Lay, P.Vaireaux, F.Fuch - France 2
France Télévisions

Pour tous ceux qui n'ont pas encore leur vaccination complète, il faut donc présenter un test négatif pour accéder aux lieux concernés. La conséquence : une recrudescence des tests dans les villes touristiques, dont Marseille (Bouches-du-Rhône).

Dans un laboratoire d'analyses médicales de Marseille (Bouches-du-Rhône), tous attendent pour faire un test PCR. Près de 80 tests vont être réalisés, contre une soixantaine il y a 15 jours. Les motifs de tests ont évolué. "On a beaucoup de voyages, on a beaucoup de cas contact, de patients symptomatiques", résume Elsa Albouy, étudiante en 3e année de médecine.

Croissance exponentielle

Et les tests s'avèrent de plus en plus positifs. "Ça grandit de manière exponentielle, on était passé à moins de 1% durant la fin juin, et maintenant on est 8 et demi, en trois semaines. Ça va très vite", résume Sylvie Gilly, biologiste. Les pharmacies font le même constat : ce sont surtout des jeunes qui viennent se faire tester pour ensuite rentrer dans des lieux de loisirs. Pour le moment, les tests sont toujours pris en charge par l'assurance maladie, mais ils deviendront payants pour tout le monde cet automne.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.