Cet article date de plus d'un an.

Marseille : des mesures restrictives pour les cafés et les bars

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Marseille : des mesures restrictives pour les cafés et les bars
Article rédigé par
C. Lacroix - France 3
France Télévisions

Les cafés et les bars sont ciblés par le préfet des Bouches-du-Rhône Christophe Mirmand, qui a pris plusieurs mesures restrictives lundi 14 septembre. 

Les bars, les cafés, les pubs ou encore les soirées événementielles sont dans le viseur des autorités de Marseille (Bouches-du-Rhône). En duplex depuis le Vieux-Port, la journaliste Claire Lacroix précise : "Dès lundi 14 septembre à Marseille, les soirées dansantes ne plus autorisées, la consommation d’alcool debout non plus". De nombreux établissements de la ville sont souvent bondés, notamment lors des soirées de matchs de l'OM. Ces mesures restrictives semblaient donc inévitables.

Risque de fermeture administrative

Pour les gérants de ces établissements, la mise en oeuvre de ces mesures s'annonce compliquée. Comme l'explique la journaliste, ils redoutent de devoir jouer les gendarmes auprès de clients mécontents et pas toujours coopératifs. Ceux qui ne feront pas respecter les règles encourent une fermeture administrative dans les 48 heures, voire 24 heures. Les restaurants marseillais semblent quant à eux épargnés. Ils pourront rester ouverts jusqu'à 0h30, comme avant.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.