Cet article date de plus d'un an.

Marquage au sol, gel hydroalcoolique : les golfeurs aussi s'adaptent aux conditions sanitaires post-confinement

Après deux mois d'abstinence, les fans des greens ont retrouvé leurs parcours. Exemple au Golf de la Boulie, propriété du Racing club de France, à côté de Versailles. 

Article rédigé par
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Golfeurs le 13 mai 2020 (illustration) (JACOB KING / MAXPPP)

Les habitués de la Boulie sont de retour, en nombre."Que des gens heureux, satisfaits de pouvoir revenir, observe Valérie, hôtesse d'accueil. On a beaucoup de monde, et beaucoup de coups de téléphone". Depuis cette semaine, la pratique de plusieurs sports est de nouveau autorisée, c'est le cas du golf qui compte un peu plus de 400 000 licenciés en France. 

Le directeur général du Golf de la Boulie et son équipe ont adapté les lieux aux contraintes sanitaires actuelles. "Nous avons mis en place des solutions hydroalcooliques un petit peu partout. Du marquage au sol a été fait, un affichage depuis le parking jusqu'au panneau d'informations générales, explique Jean-Franck Bourru. Tous nos membres ont reçu une newsletter, donc ils sont vraiment au fait de ce qui les attend quand il vont venir au club."

"Rattraper le temps perdu"

Parmi les golfeurs comblés de retrouver le parcours verdoyant de la Boulie, il y a Guillemette : "Je joue normalement trois fois par semaine. Là je vais jouer presque toute la semaine parce qu'il faut se rattraper, ça m'a beaucoup manqué."

Malgré cette coupure de deux mois, Michel, membre du club depuis 35 ans, n'est pas mécontent de sa première sortie, post-confinement. "J'ai même plutôt bien joué donc j'étais très content. Et puis le parcours est dans un état exceptionnel." 

Retour au golf après le confinement : écoutez le reportage de Vincent Pellegrini
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.