“Living in a Ghost Town” : les Rolling Stones dévoilent un morceau surprise, huit ans après leur dernière composition originale

"Living in a Ghost Town", nouveau morceau des Rolling Stones, dévoilé ce jeudi, premier titre original en huit ans, est une surprise totale, enregistrée avant le confinement, terminée pendant, mais qui résonne étrangement avec la situation actuelle.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Mick Jagger et Keith Richards, lors d'un concert dans le New Jersey (Etats-Unis) en août 2019 (DAVE ALLOCCA / MAXPPP)

Ils étaient apparus chacun de leur côté, Mick Jagger dans l’une des dizaines de pièces de son château près d’Amboise, samedi dernier lors du concert caritatif en ligne Together At Home. Mais cette fois, c’est du propre, et du neuf : Living In A Ghost Town, une nouvelle chanson dévoilée jeudi 23 avril. Et c’est une surprise, une vraie.

(Ecouter ici, si le lecteur ne marche pas)

Bien sûr, on savait que les quatre Anglais avaient passé quelques jours en studio à Los Angeles, il y a un an, on se doutait qu’un nouvel album était enfin dans les tuyaux, 15 ans après A Bigger Bang, huit ans après leur dernière composition originale… Mais les Rolling Stones ont bien réussi leur coup.

Living In A Ghost Town, écrite par Mick Jagger et Keith Richards, évoque un monde vidé de ses habitants, sans joie, sans fête. Le mot "lockdown", "confinement", y est prononcé à plusieurs reprises, étrange résonance alors que les textes étaient déjà écrits, les quatre septuagénaires ont peaufiné les voix et parties musicales chacun de leur côté ces dernières semaines.

Mick Jagger a enregistré quelques parties vocales en confinement. (Capture d'écran/YouTube)

Le résultat : du bon Stones, enlevé, moins blues que leurs derniers titres (et leur dernier album en 2016, Blue And Lonesome, reprises de vieux standards). Les pierres même confinées, roulent plus que jamais.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.