Liliane Marchais, veuve de Georges Marchais, est morte du coronavirus

Elle a succombé, mercredi soir, dans un Ehpad de Bry-sur-Marne (Val-de-Marne), indique "Le Parisien".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Liliane Marchais, le 19 novembre 2012, au siège du PCF, à Paris. (ERIC FEFERBERG / AFP)

Liliane Marchais, veuve de l'ancien secrétaire général du Parti communiste Georges Marchais, est morte du coronavirus à l'âge de 84 ans, a annoncé, jeudi 9 avril, l'actuel leader du PCF, Fabien Roussel. Elle a succombé, mercredi soir, dans un Ehpad de Bry-sur-Marne (Val-de-Marne), selon Le Parisien.

Née en 1935 à Malakoff (Hauts-de-Seine), elle avait adhéré au Parti communiste en 1952 et à la CGT en 1953. Elle avait fait son entrée au sein de la direction du PCF du Val-de-Marne au début des années 60. Liliane Garcia fut la compagne puis, en 1977, l'épouse de Georges Marchais, emblématique patron du Parti communiste français de 1972 à 1994 et candidat malheureux à l'élection présidentielle de 1981 face à François Mitterrand. Georges Marchais est mort en novembre 1997.

"Fais les valises, on rentre à Paris"

Elle avait acquis une soudaine et involontaire notoriété en janvier 1980, lorsque son mari avait lancé à la télévision : "Quand j'ai entendu François Mitterrand refuser de s'engager sur l'existence d'une défense nationale indépendante, j'ai dit à ma femme : 'François Mitterrand a décidé d'abandonner le programme commun de la gauche. Fais les valises, on rentre à Paris.'"

Fabien Roussel a souligné qu'elle avait "toujours défendu la place des femmes dans les instances de direction du Parti permettant à de nombreuses camarades d'accéder à des postes de responsabilités, au sein de collectivités comme au sein du" PCF.

En février 2015, Liliane Marchais avait attaqué le mairie de Villejuif, fief communiste que la droite avait enlevée au PCF un an plus tôt, après la décision de la municipalité de débaptiser le parvis Georges-Marchais. Les juges avaient donné raison à la veuve du leader communiste.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.