Les Restos du cœur craignent des dons en recul pour leur collecte annuelle à cause du coronavirus

"On connaîtra des difficultés notamment du fait de l'approvisionnement des magasins", déclare le secrétaire général des Restos du cœur, Philip Modolo.

Un bénévole des Restos du Cœur, à Saint-Lo (Manche), le 29 novembre.
Un bénévole des Restos du Cœur, à Saint-Lo (Manche), le 29 novembre. (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)

Pâtes, riz, conserves, produits d'hygiène et pour bébés : les Restos du cœur ont annoncé, mercredi 4 mars, craindre une baisse des dons lors de leur grande collecte annuelle. Celle-ci a été finalement maintenue de vendredi à dimanche malgré la propagation du coronavirus.

>> Retrouvez les dernières informations sur l'épidémie de coronavirus dans notre direct

Lors de la précédente campagne en 2019, l'association avait récolté quelque 8 900 tonnes de denrées. Un objectif qui sera difficile à tenir cette année, prévoient déjà les organisateurs, qui ont hésité à maintenir l'opération. "On connaîtra des difficultés notamment du fait de l'approvisionnement des magasins", déclare le secrétaire général des Restos du coeur, Philipe Modolo.

Cinquante magasins partenaires sur 7 000 ont déjà annulé

Pour l'instant, une cinquantaine de magasins sur les 7 000 qui participent à l'opération dans toute la France ont dû annuler faute d'approvisionnement. Ces derniers jours, certains rayons de supermarchés ont été pris d'assaut par les clients en raison des craintes liées au coronavirus, sans qu'il ne soit pour l'instant question de pénurie.

Du côté des bénévoles qui doivent assurer la collecte, après certaines "inquiétudes", les 80 000 personnes prévues seront présentes, rassure Philip Modolo. Ils ont notamment reçu des consignes d'éviter de serrer des mains, et des gants ainsi que du liquide hydroalcoolique leur seront distribués.

"Cette collecte est cruciale pour assurer l'aide alimentaire pendant tout l'été", explique Philipp Modolo, qui espère une mobilisation importante malgré la propagation du virus. En cas de dons insuffisants, l'association envisage d'organiser une seconde collecte dans le courant de l'année.