Les propositions du Medef pour l’après-confinement scandalisent l’opposition

Le Medef a proposé dimanche 12 avril la mise en place d’accords dans certaines entreprises pour faire travailler davantage les salariés une fois le confinement terminé. Des suggestions dénoncées par plusieurs opposants.

FRANCEINFO

Le confinement n’est pas encore terminé que la reprise du travail en France s’annonce déjà pleine de tensions. Le Medef a proposé que certains accords puissent pousser les salariés français à travailler plus lors de la future sortie de crise. Une proposition qui a scandalisé le premier secrétaire du Parti socialiste Olivier Faure qui dénonce le "cynisme" du patronat. "Ils voudraient faire payer la crise aux seuls salariés, mais c’est incroyable", s’est-il agacé.

"Totalement indécent"

"Cette proposition de travailler plus, c’est totalement indécent", accuse le secrétaire général de la CFDT Laurent Berger. Cette demande du Medef souffre aussi d’un timing inapproprié. Selon Benjamin Morel, docteur en sciences politiques et maître de conférences, la France a actuellement "besoin de faire l’unité nationale dans une perspective de salut public autour de l’exécutif et du gouvernement".

Le JT
Les autres sujets du JT
Olivier Faure, premier secrétaire du PS, à Ivry-sur-Seine dans le département du Val-de-Marne, le 21 janvier 2020.
Olivier Faure, premier secrétaire du PS, à Ivry-sur-Seine dans le département du Val-de-Marne, le 21 janvier 2020. (THOMAS SAMSON / AFP)