Les petits musées de Colmar rouvrent leurs portes entre prudence et enthousiasme

Avec le déconfinement, les petits musées sont autorisés à rouvrir sous certaines conditions. Le personnel du Musée d'histoire naturelle et du musée du jouet de Colmar se prépare à accueillir le public dans un cadre inédit.

Le musée du jouet de Colmar se prépare à la réouverture.
Le musée du jouet de Colmar se prépare à la réouverture. (France 3 Alsace)

Pas de précipitation. A Colmar, les petits musées de la ville, figés depuis deux mois, prennent le temps de tout mettre aux normes. Ne pas accueillir trop de monde, ne pas attirer des touristes qui viennent de loin, désinfecter les lieux et respecter un certaine distance, le personnel du musée d'histoire naturelle a pensé à tout. Des parcours flêchés imaginés avec bon sens et pragmatisme, en tenant compte de l'architecture des lieux.

"Pour cette pièce, on est obligé  d’entrer et de sortir par la même porte, détaille Claire Prêtre, conservatrice du musée d'histoire naturelle de Colmar. Dans ces zones de croisement, on impose la prioirité à ceux qui ressortent."


Au musée du jouet, également au centre-ville, mêmes précautions, mêmes désinfections régulières. Avec 75% de clientèle touristique, le redémarrage prévue la semaine prochaine s'annonce modéré. Il s'agit surtout de prendre des repères pour la saison estivale et vérifier ce qui fonctionne. "Est-ce qu’on a mis les bonnes mesures en place, est-ce qu’elle sont respectées ? Faut-il restreindre certains accès, s'interroge Elisa Simon, responsable de la communication au musée du jouet de Colmar. On verra bien au fur et à mesure."

On se réjouit que la culture peu à peu puisse à nouveau être accessibleClaire Prêtreconservatrice du musée d'histoire naturelle de Colmar

Les mesures sanitaires vont, sans surprise, modifier en profondeur les visites : aucun groupe scolaire et une interactivité très limitée. Il n'empêche. "On est content de pouvoir ouvrir et donner à nouveau accès à tout ce patrimoine au citoyen car ce patrimoine lui appartient," affirme Claire Prêtre.