Le reconfinement prend de l’ampleur en Espagne

Après la Catalogne, c’est au tour de la Galice de reconfiner une partie de sa population lundi 6 juillet. La crainte d’une seconde vague de l’épidémie de Covid-19 inquiète le pays.

France 2

Alors qu’elle commençait à se déconfiner, l’Espagne fait finalement machine arrière dans plusieurs régions du pays. Lundi 6 juillet, la Galice a été forcée d’agir face à l’augmentation de cas positifs au Covid-19. 70 000 personnes vont donc devoir se reconfiner pour tenter de ralentir la propagation du virus. Les autorités ont décidé d’interdire à la population de quitter la Galice durant les cinq prochains jours.

Interdiction de quitter la zone pendant 5 jours

Selon elles, la plupart des dernières contaminations auraient eu lieu dans des bars. Les rassemblements de plus de 10 personnes sont donc désormais interdits. Ce reconfinement fait écho à celui qui a eu lieu dans une partie de la Catalogne samedi 4 juillet où 200 000 personnes sont de nouveau cloitrées chez elles. C’est un véritable coup dur pour l’industrie du tourisme qui espérait pouvoir enfin commencer à retrouver une activité avec l’afflux de touristes dans le pays.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un passant portant un masque de protection dans une rue de Pontevedra, en Galice (Espagne), le 4 mai 2020.
Un passant portant un masque de protection dans une rue de Pontevedra, en Galice (Espagne), le 4 mai 2020. (MIGUEL RIOPA / AFP)