Le prix Nobel de la paix est décerné au Programme alimentaire mondial des Nations unies

C'est le douzième prix Nobel de la paix attribué à une organisation ou une personnalité de l'ONU ou liée aux Nations unies.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Des Yéménites reçoivent de l'aide du Programme alimentaire mondial de l'ONU, le 25 juin 2019, à Al-Hodeïda, au Yemen. (AFP)

Son action, notamment en temps de Covid-19, est récompensée. Le prix Nobel de la paix 2020 a été décerné au Programme alimentaire mondial des Nations unies, vendredi 9 octobre. Le comité Nobel souligne que l'épidémie de coronavirus a entraîné "une forte augmentation du nombre de victimes de la faim dans le monde" et que le Programme alimentaire mondial de l'ONU "a démontré une capacité impressionnante à intensifier ses efforts".

Le Pam est récompensé pour "ses efforts de lutte contre la faim, pour sa contribution à l'amélioration des conditions de paix dans les zones touchées par les conflits et pour avoir joué un rôle moteur dans les efforts visant à empêcher l'utilisation de la faim comme arme de guerre", a également déclaré la présidente du comité Nobel, Berit Reiss-Andersen. C'est le douzième prix Nobel de la paix attribué à une organisation ou une personnalité de l'ONU ou liée aux Nations unies.

15 milliards de rations distribués en 2019

Fondé en 1961 avec son siège à Rome et financé intégralement par des contributions volontaires, l'organisme onusien dit avoir distribué 15 milliards de rations et assisté 97 millions de personnes dans 88 pays l'an dernier. Ce chiffre, bien que vertigineux, ne représente qu'une fraction du besoin total. Opérant tant par hélicoptère qu'à dos d'éléphant ou de chameau, le Pam se présente comme "la plus grande organisation humanitaire". 

En 2020, le Pam est intervenu dans le cadre de 18 interventions d'urgence, notamment au Soudan du Sud, au Yémen, en Syrie, en République démocratique du Congo, au Nigeria et au Mozambique. Mais "la tendance gobale à la progression des crises humanitaires se traduit par une augmentation des besoins", expliquait l'an passé l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO). Les Etats-Unis, l'Allemagne, la Commission européenne et le Royaume-Uni sont aujourd'hui les principaux contributeurs du Pam.

Mais il reste beaucoup à faire. Selon les estimations du Pam, 690 millions de personnes (une sur 11) souffraient de sous-alimentation chronique en 2019, et sans doute davantage cette année à cause de la pandémie de Covid-19.

Cette année, 318 candidatures étaient en lice pour le prix Nobel de la paix, dont 211 individus et 107 organisations. Une liste pléthorique mais dont la composition reste toujours secrète. Le prix (une médaille d'or, un diplôme et une somme de 10 millions de couronnes suédoises, soit près de 950 000 euros) doit être physiquement remis le 10 décembre à Oslo si les conditions sanitaires le permettent ou, dans le cas contraire, à distance via des moyens numériques.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.