Le Parlement adopte définitivement le report de mars à juin des élections départementales et régionales

Le texte ne fixe pas les dates précises du scrutin mais le gouvernement assure que les élections se tiendront les 13 et 20 juin.

Le Sénat, lors d\'une séance de questions au gouvernement, le 10 février 2021.
Le Sénat, lors d'une séance de questions au gouvernement, le 10 février 2021. (XOSE BOUZAS / HANS LUCAS)

Par un ultime vote à main levée du Sénat, le Parlement a définitivement adopté, mardi 16 février, le report de mars à juin des élections départementales et régionales, pour cause d'épidémie de Covid-19Le texte ne fixe pas les dates précises du scrutin, mais la ministre déléguée chargée de la Citoyenneté, Marlène Schiappa, a réaffirmé dans l'hémicycle du Sénat, comme annoncé devant les députés, que les élections "se tendront bien les 13 et 20 juin prochains".

Il s'agit de différer de trois mois, conformément à la préconisation de l'ancien président du Conseil constitutionnel Jean-Louis Debré, le renouvellement des conseils régionaux et départementaux, ainsi que des assemblées de Corse, de Guyane et de Martinique. Le projet de loi a fait l'objet d'un accord entre députés et sénateurs en commission mixte paritaire et a également été approuvé mardi après-midi par l'Assemblée nationale.