Le masque comme nouvel accessoire de mode ?

Le marché du masque s'est créé ou renaît aujourd'hui. Des entreprises se sont aussi adaptées à la demande, comme l'explique la fondatrice du label de mode Orphée studio, Colombine Jubert, qui est l'invitée du 23h.

franceinfo

Le masque est-il devenu un accessoire de mode comme les autres ? "C'est en train de devenir un accessoire qui va devenir incontournable dans les mois à venir, parce qu'il fait partie des gestes barrières préconisés par le gouvernement. Pendant le confinement, je me suis dit que j'avais la capacité de lancer une production, et autant se rendre utile. Quitte à porter des maques autant qu'ils soient beaux et créatifs", explique Colombine Jubert, directrice d'Orphée Studio.

Le masque chirurgical est rarement élégant. Des modèles épais ou jolis peuvent-ils aider les réfractaires à les porter ? "Entre un bec de canard et une toile de Jouy, la question ne se pose pas… Ça va pousser certaines personnes à prendre cette habitude. L'idée est qu'on le livre partout et qu'on le rende accessible à tous", précise-t-elle.

Un masque produit, un offert

Alors le masque est-il le nouvel accessoire de mode ? "Ça va le devenir malgré lui vu qu'on n'a pas vraiment le choix. Il serait chouette que les gens se l'approprient et interprètent cette pratique pour refléter leur identité", pense-t-elle. La communauté Instagram de Colombine Jubert et ses voisins ont voulu les premiers masques qu'elle a créés avant qu'elle ne lance une production à grande échelle, toujours avec cette dimension solidaire. En achetant un masque, un autre est produit par le studio, qui sera donné ensuite à une association ou un institut médical.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des passants réinvestissent les rues de Paris au lendemain du déconfinement, le 12 mai 2020.
Des passants réinvestissent les rues de Paris au lendemain du déconfinement, le 12 mai 2020. (LAURENCE KOURCIA / HANS LUCAS / AFP)