Le Groupe Pasteur Mutualité veut offrir des RTT aux personnels soignants : "il faut faire évoluer la loi", réclame son directeur général

Son groupe a décidé d'offrir des journées de RTT aux personnels soignants. Or la loi, actuellement, impose que les dons de RTT se fassent uniquement au sein d'une même entreprise.

Des soignants transportent un malade du coronavirus, à l\'hôpital de Mulhouse (Haut-Rhin), saturé en raison de l\'épidémie.
Des soignants transportent un malade du coronavirus, à l'hôpital de Mulhouse (Haut-Rhin), saturé en raison de l'épidémie. (SEBASTIEN BOZON / AFP)

Le Groupe Pasteur Mutualité a décidé d'offrir des journées de RTT aux personnels soignants, pour les soulager alors qu'ils sont en première ligne dans la lutte contre l'épidémie de coronavirus. "Maintenant on a besoin de l'appui des ministres, des députés et d'une proposition de loi pour faire évoluer la situation", réclame ce dimanche sur franceinfo Thierry Lorente, directeur général du groupe. Il appelle ainsi à modifier la loi actuelle, qui dicte que les dons de RTT se font uniquement entre collaborateurs au sein d'une même entreprise.

Des RTT qui seront pris quand la situation sera apaisée

Thierry Lorente propose ainsi que "ces dons puissent se faire pour les médecins, les personnes soignants des hôpitaux et les libéraux". Il souhaite par ailleurs que, d'une part "ces RTT puissent être pris quand la situation sera meilleure par les personnels soignants, à la place de nous tous qui sommes un peu plus au repos parce que nous sommes confinés, ou qu'ils puissent monétiser" ces RTT.

Ils devront se reposer à un moment, et lorsque tout cela sera terminé, il faudra bien qu'on leur donne des moyens, en les renforçant et en donnant la possibilité d'avoir plus de pouvoir d'achatThierry Lorente, DG du groupe Pasteur Mutualitéà franceinfo

"La crise en cours nous fera changer de modèle", indique Thierry Lorente, qui salue le travail des "personnels soignants, qui sont quelque part des athlètes de haut niveau".