Cet article date de plus d'un an.

Le coronavirus ne s’en prend pas qu’aux poumons des malades

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Le coronavirus ne s’en prend pas qu’aux poumons des malades
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Le Covid-19 n’attaque pas seulement le système respiratoire, il peut sans prendre à différents organes.

Ce sont d’abord les attaques des poumons par le Covid-19 qui ont inquiété les médecins. Mais à force de voir des patients, les spécialistes ont constaté que d’autres organes étaient touchés. Une atteinte cardiaque est visible lors d’une échographie pratiquée sur un patient, à l’hôpital de Melun (Seine-et-Marne). Les manifestations neurologiques ont également frappé les spécialistes. Le coronavirus peut aussi se manifester par une perte de l’odorat et du goût ou des lésions cutanés voire des atteintes au cerveau.

30 à 40% de mortalité en réanimation

Par ailleurs, le Covid-19 s’avère plus meurtrier pour les malades dans un état grave dès lors qu’ils sont admis en réanimation. “Une grande étude a été lancée. Plus de 1 000 patients ont été suivis pendant 28 jours. (...) Une tendance se dégage : la mortalité en réanimation se situerait entre 30 et 40 %”, explique Anthony Jolly, journaliste France Télévisions, sur le plateau du 20 Heures. Pourtant, il y a dix jours, le directeur général de la Santé annonçait des chiffres nettement plus bas.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.