Le coronavirus met à mal l’économie de la France

L’épidémie de coronavirus pèse lourd sur les comptes publics : augmentation des dépenses, recettes en recul. Le solde s’affiche à -52 milliards d’euros, soit 10 de plus par rapport à 2019.

franceinfo

Le Covid-19 pèse sur les comptes publics. Les chiffres de mars 2020 le montrent : les dépenses du budget général s’élève à 84 milliards d’euros contre 75 milliards un an auparavant, soit neuf milliards de plus en un mois. Cette augmentation s’explique en partie par le dispositif de chômage partiel pour soutenir entreprises et salariés et le budget des armées a augmenté avec notamment l’assistance à l'Outremer. Quant aux recettes, elles sont en repli au 31 mars à 61 milliards d’euros, contre 65 milliards en mars 2019. Une baisse qui s’explique principalement par la diminution des recettes de la TVA et de l’impôt sur les sociétés.

Réponse européenne

"Il y a un vrai risque de décrochage de l’économie française par rapport aux autres pays de la zone euro. Le coup d’arrêt de l’économie pendant le confinement a été plus important en France", note Etienne Lefebvre, rédacteur en chef aux Échos. "Il faut réussir le déconfinement dans les entreprises. Le gouvernement doit prendre des mesures d’aide plus ciblées aussi", ajoute-t-il. Enfin, "je pense qu'il faut que les réponses viennent de l’UE avec des subventions directes aux pays qui en ont le plus besoin. Il y a des tensions entre pays européens à ce sujet, mais les mentalités évoluent, surtout en Allemagne, qui aurait beaucoup à perdre d’un écroulement de la zone euro".

Le JT
Les autres sujets du JT
Le ministère de l\'Economie et des Finances, le 17 février 2020 à Paris.
Le ministère de l'Economie et des Finances, le 17 février 2020 à Paris. (LUDOVIC MARIN / AFP)