Le billet vert, France info

Le billet vert. Confinement et consommation en énergie : l’utilisation d’Internet bat tous les records

Les Français confinés sont beaucoup sur leurs écrans, ce qui représente jusqu’à 25 % de l’énergie consommée. Une startup a mis au point un système de recyclage de la chaleur des serveurs informatiques. EDF annonce que des délais seront accordés pour les factures des petites entreprises.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
La startup Immersion 4 utilise la chaleur développée par les data centers pour la recycler en énergie chaude ou froide ou en électricité.
La startup Immersion 4 utilise la chaleur développée par les data centers pour la recycler en énergie chaude ou froide ou en électricité. (IMMERSION 4)

En cette période de confinement, la consommation d’Internet bat tous les records, mais risquons-nous une surconsommation d’énergie ?

Le numérique, solution à l’ennui

En ce moment inédit de crise sanitaire, d'état d'urgence et de confinement, c’est toute notre vie qui se passe en mode numérique. Les cinémas étant fermés, la vidéo à la demande a explosé. Le grand gagnant en la matière, Netflix, a eu des abonnements qui ont parfois quadruplé, au point que cette plateforme de films et de séries utilise un quart du réseau Internet.

Les jeux vidéo eux aussi sont énergivores, comme Fortnite par exemple qui avec son jeu pour sauver le monde, et ça tombe bien, compte aujourd’hui plus de 300 millions de joueurs.

Pas de panique, les opérateurs ont anticipé le confinement

Malgré une hausse considérable du trafic Internet, les télétravailleurs et l’enseignement à distance sont pour l’instant protégés. Mais en ce moment, ceux qui battent des records, ce sont les sites pornographiques, dont les vidéos ont le vent en poupe. Le leader, dont je ne vous citerai pas le nom, engrange plus de 40 milliards de visites torrides par an.

D’ailleurs, cela pourrait donner des idées, car d’après les psychologues, on observe depuis toujours que lorsque les gens ont peur, la sexualité est exacerbée, elle "rapproche les amoureux pour se sentir vivants". Rendez-vous donc devant le sapin de Noël pour un possible baby-boom...

Depuis le début de la crise sanitaire et du confinement, les écrans, Internet, les plateformes diffusant des séries, les applis sont très sollicités.
Depuis le début de la crise sanitaire et du confinement, les écrans, Internet, les plateformes diffusant des séries, les applis sont très sollicités. (HANS LUCAS VIA AFP)

Une surconsommation d’énergie ?

Mais tous cela consomme beaucoup d’énergie. Les gros data centers, qui stockent les informations, sont des gouffres énergétiques, principalement pour leur refroidissement. C'est pourquoi beaucoup s’installent dans les pays froids comme en Scandinavie. Mais un jeune français, Serge Conesa, avec sa startup Immersion 4, a trouvé le moyen d’économiser l’énergie en plongeant les serveurs dans un liquide.

En 2025, la consommation des data centers sera de l’ordre de 20% de la consommation électrique mondiale, de 10% de gaz à effet de serre, et une consommation d’un trilliard, soit 1000 milliards de milliards de litres d’eau ! Immersion 4, en plongeant les serveurs dans un liquide, permet de s’affranchir de la pollution des data centers. On utilise la chaleur développée par ces data centers de façon à ce que celle-ci puisse être retransformée, soit en chaud soit en froid, soit en électricité.

Serge Conesa, startup Immersion 4

EDF vient en aide au PME

Puisqu’on parle d’électricité, on ne va pas bouder une bonne nouvelle, EDF propose d’attendre des temps meilleurs pour encaisser les factures, au moins pour les petites entreprises en difficulté.

Pour les très petites entreprises qui en font la demande, et parce qu’elles ont des difficultés particulières, nous leur enverrons des factures, mais nous ne les ferons pas payer, nous attendrons la fin de cette crise, pour reporter en fait les factures, sur une période que nous déterminerons en accord avec elles.

Marc Benayoun, membre du comité exécutif d’EDF, en charge des clients

La startup Immersion 4 utilise la chaleur développée par les data centers pour la recycler en énergie chaude ou froide ou en électricité.
La startup Immersion 4 utilise la chaleur développée par les data centers pour la recycler en énergie chaude ou froide ou en électricité. (IMMERSION 4)