La promo coronavirus passe le bac en Italie, l’examen de la "maturité" dans ce pays

L'Italie, qui est pourtant l'un des rares pays à ne pas avoir rouvert ses écoles, a décidé de faire passer l'examen en présentiel. Reportage au lycée Visconti à Rome.

Au lycée J. F. Kennedy de Rome de Rome (Italie), les bacheliers passent l\'épreuve sous la tente, le 17 juin 2020 (photo d\'illustration).
Au lycée J. F. Kennedy de Rome de Rome (Italie), les bacheliers passent l'épreuve sous la tente, le 17 juin 2020 (photo d'illustration). (TIZIANA FABI / AFP)

Depuis mercredi matin et jusqu'à début juillet, 500 000 bacheliers italiens vont défiler devant un jury, alors que les écoles restent fermées jusqu'à la rentrée en raison de l'épidémie de coronavirus. Giulia a été la première élève à passer son "colloquio", son grand entretien au lycée classique Visconti à Rome, pendant une heure mercredi matin, et elle ressort plutôt satisfaite.

Je suis vraiment contente. Tout s'est bien passé. En fait je suis toujours très anxieuse avant et puis quand j'y suis, mon anxiété disparaît, donc je n'ai eu aucun problème.Giulia, candidate au bac en Italieà franceinfo

Giulia se jette dans les bras de ses amis venus la féliciter, comme Livia qui a passé son bac l'an dernier et l'attendait avec une fleur : "C’est un tournesol. C’est pour la féliciter, parce qu’avec le coronavirus c’est difficile. C’est une situation particulière."  

Tellement particulière que les futurs bacheliers doivent même signer une déclaration certifiant qu'ils sont en bonne santé. C'est Guido, le gardien de l'école, qui leur donne les consignes. "Vous pouvez entrer. Là, à droite, vous avez l'auto-certification à remplir et le gel pour les mains", leur montre-t-il avant de leur souhaiter bonne chance. Et puis direction la salle d'examen, aérée régulièrement. Les six membres du jury sont à deux mètres de distance et portent un masque. L'élève est autorisé à l’enlever pour être plus à l'aise.

Le bac, un rite de passage dans l'âge adulte en Italie  

Le grand oral compte pour 40% de la note finale cette année, le reste est comptabilisé en contrôle continu. Lorenzo sort à son tour après 55 minutes de grand entretien. "Je n'ai jamais passé d'examen avant mais de ce que me racontent les autres, avec une demi-heure d'oral et tout le reste à l'écrit c'était sans doute plus de travail. Mais moi j'ai toujours préféré les écrits aux oraux parce que l'oral ça me stresse, confie Lorenzo qui aurait préféré passer l'examen traditionnel. Mais bon, ils te mettent dans de bonnes conditions à l'intérieur, avec des normes anti-Covid bien organisées", lâche-t-il soulagé.

Ses parents sont fiers de lui, fiers de voir leur fils obtenir sans doute sa "maturità" c'est le nom du bac en italien, et un rite de passage dans l'âge adulte, explique Laura, la mère de Lorenzo. "C'est l'examen de la maturité, pour montrer que tu es une personne qui a grandi, qui est adulte désormais. Ce n'est pas seulement un examen pour réciter tes cours". Avant de conclure fièrement : "Le plus important, c'est que mon fils mérite ce titre : il obtient sa maturité en fait."