La compagnie Brittany Ferries en grande difficulté

Le trafic entre la France et la Grande-Bretagne a tellement chuté que la compagnie Brittany Ferries a décidé de désarmer six de ses 12 navires.

France 2

Ils faisaient jusqu'à présent partie du paysage, mais dans le port de Roscoff, dans le Finistère, les bateaux de Brittany Ferries vont bientôt se faire de plus en plus rares. Avec la quatorzaine imposée aux passagers à l'arrivée au Royaume-Uni, le nombre de touristes sur la ligne s'est effondré. "L'annonce du gouvernement britannique a fait que 35 000 passagers ont annulé leurs voyages en l'espace d'un week-end", assure Jean-Marc Roué, Président de Brittany Ferries. 

Limiter les pertes

La compagnie a donc dû se réorganiser pour limiter ses pertes. Aujourd'hui, douze bateaux opèrent des liaisons entre la Normandie ou la Bretagne et l'Angleterre. Le 7 septembre prochain, six bateaux vont être laissés à quai. Les autres seront principalement redirigés vers la Normandie où le trafic fret est le plus important. Conséquence : 40% des salariés seront mis au chômage partiel. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le bateau \"Normandie\", de la compagnie Britanny Ferries, arrive à Ouistreham (Calvados), le 29 juin 2017.
Le bateau "Normandie", de la compagnie Britanny Ferries, arrive à Ouistreham (Calvados), le 29 juin 2017. (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)