"Je viens en scooter, je m'isole et je rentre chez moi rapidement" : Montmartre, salle de sport à ciel ouvert du nord de Paris malgré le coronavirus et le confinement

Malgré les restrictions de circulation liées au confinement, les sportifs restent nombreux sur les pentes de Montmartre, à Paris. 

Des coureurs sur les hauteurs de Montmartre.
Des coureurs sur les hauteurs de Montmartre. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)

Avec son relief et ses escaliers, Montmartre continue d'attirer les sportifs du nord de Paris malgré le confinement imposé depuis le 17 mars par les autorités pour lutter contre l'épidémie de covid-19. "Ça fait du bien de courir. Quand je le peux, je vais prendre l'air comme ça", justifie Nina, qui fait son footing avec un masque sur la bouche et le nez. 

>> Suivez les dernières actualités sur le coronavirus dans notre direct

Près de la basilique du Sacré-Coeur, chacun fait ses exercices dans son coin. "Je n'ai pas le sentiment d'être dehors, je suis dans mon espace personnel et je fais mon sport", explique Benjamin qui vit avec son père âgé de 67 ans. Il prend d'ailleurs des précautions pour réduire les contacts avec les autres : "Pour ne croiser personne, je viens en scooter, je m'isole dans mon coin et puis je rentre chez moi rapidement", développe-t-il. 

"Je ne me sens pas prisonnière"

Pour ces habitants rencontrés dans la rue, le confinement n’est pas vécu comme une trop forte contrainte. Il est perçu comme la meilleure réponse à la contamination. "Je ne me sens pas prisonnière", affirme Sylvie qui refuse de compter les jours et préfère tirer le positif de la situation. Pour elle c'est "lire et se cultiver"

Alors que le gouvernement a annoncé une prolongation du confinement jusqu'au mercredi 15 avril, la plupart des personnes rencontrées se préparent à tenir encore longtemps. "On savait que ça n'allait pas durer deux semaines", avance Marianne, maman de deux enfants de deux et quatre ans. "On fait un peu l'école le matin, puis la gym, le télétravail. Il faut trouver du temps pour tout le monde", résume la mère de famille.

La police effectue régulièrement des patrouilles dans les rues de Montmartre. D'après un agent, le confinement y est plutôt respecté mais avec des fluctuations selon les jours et les endroits. 

Reportage dans les rues de Montmartre d'Etienne Monin
--'--
--'--