Italie : l'ancien directeur de la Banque centrale européenne Mario Draghi devient Premier ministre

Celui que l'on surnomme "Super Mario" pour son rôle lors de la crise de zone euro a été sollicité pour sortir l'Italie de sa paralysie politique en pleine pandémie de Covid-19. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le président sortant de la Banque centrale européenne Mario Draghi participe à une cérémonie de passation de pouvoir avec Christine Lagarde, le 28 octobre 2019, à Francfort (Allemagne). (HASAN BRATIC / SIPA)

C'est un "oui". Fort d'une large majorité au Parlement, Mario Draghi a officiellement accepté le poste de Premier ministre en Italie, vendredi 12 février. L'ex-président de la Banque centrale européenne (BCE) avait été sollicité pour sortir le pays de sa paralysie politique en pleine pandémie de Covid-19. Il a annoncé dans la foulée la composition de son gouvernement, composé de politiques et de technocrates.

L'objectif pour le gouvernement de Mario Draghi sera de réussir la campagne de vaccination dans le pays et de surmonter la dépression économique en Italie. Dans ce contexte, le poste-clé de ministre de l'Economie et des Finances est revenu à un homme de confiance, Daniele Franco, l'actuel numéro deux de la Banque d'Italie et ancien conseiller à la Commission européenne.

Une prestation de serment prévue samedi

Mario Draghi a joué la continuité sur plusieurs autres postes importants : il a ainsi confirmé Luigi Di Maio, haut responsable du Mouvement populiste 5 Etoiles (M5S), au poste de ministre des Affaires étrangères, la technocrate Luciana Lamorgese au poste de ministre de l'Intérieur et Roberto Speranza, du petit parti de gauche LEU, au poste de ministre de la Santé.

Il a annoncé également la prochaine création d'un "super-ministère" de la Transition écologique qui sera dirigé par un physicien de renom, Roberto Cingolani, responsable depuis septembre 2019 de l'innovation technologique chez le géant italien de l'aéronautique Leonardo.

Mario Draghi, surnommé "Super Mario" pour son rôle dans la crise de la dette de la zone euro en 2012, prêtera serment samedi, puis demandera la confiance du Parlement en début de semaine.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.