Italie : les tests sérologiques pratiqués à grande échelle

L’Italie est le premier pays d’Europe à utiliser les tests sérologiques à grande échelle. En une prise de sang, il est possible de savoir si le corps a réagi au virus.

France 2

Une prise de sang suffit à dire si une personne a eu le coronavirus Covid-19, et si oui ou non elle peut à nouveau sortir de chez elle et aller travailler. C’est l’un des enjeux majeurs des prochaines semaines en Italie, et ce qui nous attend sans doute en France. Ces tests sérologiques sont une première en Europe et un essai riche en enseignement. 2 000 habitants de la commune de Robbio (Italie) ont accepté une prise de sang afin de savoir s’ils avaient développé les anticorps contre le Covid-19.

13 à 14% de personnes immunisées

Un tiers de la ville a été testé en 48 heures. Les professionnels locaux de la santé s’en félicitent. La prise de sang est l’unique moyen de savoir avec certitude si le corps a réagi au virus et si une certaine immunité a été acquise. En Italie, le test est payant, 45 euros, et n’est pas remboursé. Enfin, il se fait sur la base du volontariat. Les citoyens immunisés ne sont pas majoritaires, selon les premiers résultats, et représentent 13 à 14% de l’échantillon analysé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des échantillons de coronavirus du laboratoire de microbiologie de l\'hôpital de Varèse, en Italie le 3 avril 2020 (illustration).
Des échantillons de coronavirus du laboratoire de microbiologie de l'hôpital de Varèse, en Italie le 3 avril 2020 (illustration). (MIGUEL MEDINA / AFP)