Italie : le baccalauréat maintenu sous une forme nouvelle

Le bac de philosophie aurait dû se dérouler en France le mercredi 17 juin. S’il a été annulé, ce n’est pas le cas en Italie, où les épreuves se sont déroulées.

France 2

Le mercredi 17 juin aurait dû être une journée angoissante pour 740 000 élèves, date prévue de l’épreuve de philosophie du baccalauréat. Tout a été annulé en France. Ce choix radical n’a pas été fait par d’autres pays comme en Italie. Les étudiants ont passé l’équivalant de cette épreuve, après un mois sans retour en classe. Il était impensable de manquer ce rendez-vous.

Une épreuve remaniée

L’émotion était très forte pour Carlotta et toute sa famille, venue la soutenir ce 17 juin. "Le jury a été adorable, le jury ne m’a pas posé de questions pièges", résumait la lycéenne, à la sortie de son oral. Le ministère de l’Éducation souhaitait absolument maintenir cette épreuve pour 500 000 jeunes Italiens. Toutes les matières étaient réunies dans une épreuve générale d’une durée d’une heure.

Le JT
Les autres sujets du JT
Au lycée J. F. Kennedy de Rome de Rome (Italie), les bacheliers passent l\'épreuve sous la tente, le 17 juin 2020 (photo d\'illustration).
Au lycée J. F. Kennedy de Rome de Rome (Italie), les bacheliers passent l'épreuve sous la tente, le 17 juin 2020 (photo d'illustration). (TIZIANA FABI / AFP)