Habillement : fragilisé par la crise et menacé par la récession, le secteur craint de disparaître

Le secteur de l’habillement, touché par la crise du Covid-19, est en grande difficulté. Des milliers d’emplois sont menacés, notamment dans les grandes enseignes. 

FRANCE 2

C’est une enseigne de plus en difficulté. Mercredi 1er juillet, le fabriquant de fils à tricoter Phildar a demandé son placement en procédure de sauvegarde. Un nouveau coup dur pour le secteur de l’habillement, qui souffre depuis plusieurs années. Fragilisé par la crise sanitaire liée au Covid-19, il est de nouveau menacé par la récession à venir. Les ventes d’habillement devraient en moyenne reculer de 20%. 

Plus de 16 000 personnes inquiètes pour leur avenir

Plusieurs grandes enseignes sont dans l’incertitude. C’est le cas notamment de Camaïeu, dont les salariés attendent encore le nom de leur repreneur. 3 300 emplois sont en jeu. D’autres enseignes sont aussi concernées, comme André ou encore La Halle. Toutes deux sont en redressement judiciaire. Au total, plus de 16 000 personnes s’interrogent sur leur avenir. Toute une filière qui en appelle aux aides de l’État, par crainte de disparaître. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Habillement : fragilisé par la crise et menacé par la récession, le secteur craint de disparaître
Habillement : fragilisé par la crise et menacé par la récession, le secteur craint de disparaître (FRANCE 2)