Guerre de Corée : un vétéran français a reçu des masques de la part de Séoul

L’un des derniers vétérans français de la guerre de Corée, qui vit dans le Territoire de Belfort, a eu la belle surprise de recevoir par La Poste des masques chirurgicaux venus de Séoul (Corée du Sud). France 3 a recueilli son témoignage.

FRANCE 3

C’est une lettre étonnante reçue un matin d’avril, assortie de masques chirurgicaux en provenance de Corée du Sud. Mais pour comprendre l’histoire du vétéran Michel Ozwald, il faut revenir soixante-dix ans en arrière. Michel a 18 ans et déjà une vie difficile. En Corée, pendant presque deux ans, le jeune homme va combattre, souvent dans un froid extrême, des ennemis acharnés. Il connaîtra lui aussi l’horreur des tranchées.

"Je ne m’attendais pas à ça"

Ce bataillon de Français, qui a été un peu oublié, le gouvernement de Séoul (Corée du Sud), lui, continue à l’honorer. Ce don de masques en est une preuve supplémentaire. "Je ne m’attendais pas à ça. (...) Ils ont eu une réaction qui m’a beaucoup étonné et qui m’a fait plaisir", sourit-il. Après l’Asie, Michel Ozwald continuera le combat au Maroc, puis en Algérie. L'enfant de l’assistance publique terminera sa carrière militaire avec le grade de colonel.

Le JT
Les autres sujets du JT
Guerre de Corée : un vétéran français a reçu des masques de la part de Séoul
Guerre de Corée : un vétéran français a reçu des masques de la part de Séoul (FRANCE 3)