Football : la LFP envisage de tester tous les joueurs et les staff de Ligue 1 et de Ligue 2 pour la reprise

La décision doit être prise vendredi 24 avril. Les joueurs et l'ensemble des staff des équipes seraient soumis à des tests nasopharyngés.

Des joueurs de Dijon à l\'échauffement. 
Des joueurs de Dijon à l'échauffement.  (PHILIPPE RENAUD / RADIOFRANCE)

En cas de reprise des entraînements pour les clubs professionnels, lors du début du déconfinement le 11 mai, la LFP envisage de tester tous les joueurs et les membres des staffs techniques des clubs de Ligue 1 et de Ligue 2, a appris franceinfo jeudi 23 avril d'une source proche du dossier, confirmant une information du Parisien.

La Ligue de football professionnelle (LFP) a porté son choix sur des tests nasopharyngés, des écouvillons "insérés dans le nez, qui doivent être commandés pour chaque joueur et chaque membre des staffs techniques, pour permettre de diagnostiquer les cas de coronavirus".

Une réunion pour acter le dispositif

Une réunion du bureau de la LFP est prévue vendredi 24 avril pour acter, ou non, ce dispositif et passer une commande centralisée, pour s'assurer que chaque club soit suffisamment approvisionné pour pourvoir à l'ensemble de ses besoins.

De son côté, la FFF, fédération française de footballa a pris la décision la semaine dernière de mettre un terme à l’ensemble des compétitions de football amateur. Il s'agit des compétitions "de Ligues, de Districts, des championnats nationaux du National 3, du National 2, de la D2 féminine et de futsal, et des championnats nationaux de jeunes (féminins et masculins)".