Football : l'équipe de France va jouer devant 7 000 personnes contre la Croatie, l'un des pays les moins touchés par le Covid-19

En Croatie on ne compte que 327 morts et un peu plus de 20 000 cas déclarés de coronavirus sur environ quatre millions d’habitants.

Article rédigé par
Cédric Guillou - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le stade Maksimir de Zagreb en Croatie lors d'un entraînement de l'équipe de France à la veille du match contre la Croatie, le 13 octobre 2020. (FRANCK FIFE / AFP)

L'équipe de France de football affronte la Croatie mercredi 14 octobre pour la 4e journée de la Ligue des nations. Un match qui a lieu à Zagreb où 7 000 personnes sont attendues dans les tribunes du stade Maksimir. Un stade rempli au tiers, comme l’autorise l'UEFA depuis le 1er octobre. Car en Croatie, les autorités gouvernementales ne limitent pas à 1 000 la jauge de spectateurs, comme en France. D'ailleurs, les règles sanitaires y sont beaucoup plus souples que dans l'hexagone. En Croatie, on est bien loin des chiffres de l’Europe occidentale : 327 morts et un peu plus de 20 000 cas déclarés pour un pays d’environ 4 millions d’habitants. 

Nicolas est franco-croate, et vit à Zagreb depuis tout petit. "La population a eu très peur, raconte-t-il, donc elle s'est imposé d'elle-même un quasi-confinement. Il y a eu des fermetures de bars et de restaurants mais pas d'interdiction de sortir de chez soi ou de se rendre dans les magasins."

Il est juste recommandé, via notamment des affichages, comme en France, de sortir le moins possible ou de ne pas se retrouver entre amis, et la population a entendu ce message.

Nicolas, habitant de Zagreb

En Croatie, le port du masque est obligatoire dans les magasins mais seulement recommandé dans les lieux publics ou dans la rue. Pourtant, la plupart des habitants le portent, comme l'a constaté Azdine, un touriste français à Zagreb : "Les gens respectent totalement toutes les restrictions et la distanciation sociale. Ils portent le masque pratiquement partout, aussi bien dans les rues que dans les transports en commun."

Les maisons de retraite reconfinées

Depuis quelques semaines cependant, les courbes sont à la hausse et les autorités croates de plus en plus vigilantes sur l’évolution de l’épidémie. "Le gouvernement appelle à rester responsables, explique Nicolas, Il a reconfiné les maisons de retraite par exemple. Les pensionnaires peuvent rendre visite à leurs familles mais il leur faut un test négatif pour retourner dans l'établissement."

Les autorités croates pourraient aussi interdire prochainement les rassemblements de plus de 100 personnes à l’ensemble du pays. Seule Split, la deuxième ville de Croatie, et la partie sud de la Dalmatie sont actuellement concernées.

La Croatie et le Covid-19 : écoutez le reportage de Cédric Guillou - 0
--'--
--'--

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.