Finistère : l'archipel des Glénan dans l'attente d'une réouverture

Les plages situées sur l'archipel des Glénan, dans le Finistère, restent pour l'instant fermées. Les responsables de la plus grande école de voile d'Europe ont hâte de pouvoir à nouveau accueillir du monde.

franceinfo

C'est un paradis aux eaux turquoises étrangement désert en cette saison. D'habitude, à cette période, l'archipel des Glénan, dans le Finistère, accueille de nombreux touristes et adeptes de voile. Mi-mars, l'activité s'est brutalement arrêtée à cause du coronavirus. Olivier et Tom, responsables de l'école de voile, font le tour du propriétaire pour évaluer la pertinence des mesures barrières mises en place. Cantine, sanitaires, dortoirs... La capacité d'accueil sera fortement réduite. En espérant rouvrir le 20 juin prochain.

Le pire serait une réouverture partielle

"Le scénario le plus défavorable économiquement n'est pas celui de la saison blanche. C'est celui d'une reprise tardive et très partielle, car, dans ce cas-là, on a des charges qui sont importantes et qui ne sont absolument pas compensées par l'activité", détaille Olivier Sanz, directeur adjoint de l'école de voile Les Glénans.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Fort Cigogne a été construit sur une petite île de Fouesnant (Finistère), au XVIIIe siècle, afin de contrer les arrivées des corsaires anglais et hollandais. Les travaux de rénovation (maçonnerie, toiture, modernisation,...) doivent rendre le lieu autonome en énergie. Le montant total de la restauration est estimé à 3 millions d\'euros. Le lieu accueille l\'école de voile des Glénans, la plus importante d\'Europe.
Le Fort Cigogne a été construit sur une petite île de Fouesnant (Finistère), au XVIIIe siècle, afin de contrer les arrivées des corsaires anglais et hollandais. Les travaux de rénovation (maçonnerie, toiture, modernisation,...) doivent rendre le lieu autonome en énergie. Le montant total de la restauration est estimé à 3 millions d'euros. Le lieu accueille l'école de voile des Glénans, la plus importante d'Europe. (MARCEL MOCHET / AFP)