Cet article date de plus de deux ans.

Fin du confinement : l'exécutif doit arbitrer entre la santé et l'économie

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Confinement : l'exécutif doit arbitrer entre la santé et l'économie
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Le gouvernement, dont le plan de déconfinement sera présenté mardi 28 avril à l'Assemblée nationale, prend de plus en plus de libertés par rapport aux préconisations des scientifiques.

Petit à petit, le gouvernement prend ses distances avec le conseil scientifique. "Aussi longtemps qu'on n'avait pas passé le pic de la crise sanitaire, les médecins et le conseil scientifique seuls avaient l'oreille d'Emmanuel Macron. Dimanche 26 avril, le gouvernement pense que le pic est derrière nous et que son rôle est de concilier les questions de santé avec les questions sociales", explique la journaliste Hélène Hug, en direct du palais de l'Élysée (Paris).

Le plan de déconfinement abordera tous les sujets

"Le plan de déconfinement que présentera Édouard Philippe, à l'Assemblée nationale, mardi à 15 heures abordera donc tous les sujets, de la santé aux transports, en passant par le travail et les écoles. Il fera l'objet d'un débat, suivi d'un vote. Édouard Philippe espère le consensus le plus large possible. Ce plan fixera les grandes lignes", poursuit la journaliste.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.