Fin de la quarantaine pour les voyageurs français au Royaume-Uni : "Une bonne nouvelle pour le tourisme global", selon un voyagiste

La prochaine étape à guetter sera l'ouverture des frontières américaines, un "élément déclencheur" pour les autres pays, selon Jean-Pierre Mas, président des Entreprises du Voyage.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Une voyageuse prête à prendre l'Eurostar à la gare de Saint-Pancras à Londres (illustration). (TOLGA AKMEN / AFP)

La mesure d'isolement imposée aux voyageurs en provenance de France à leur arrivée au Royaume-Uni va être levée à partir de dimanche. "C'est une bonne nouvelle pour le tourisme global", a réagi Jean-Pierre Mas, président des Entreprises du Voyage (EDV), jeudi 5 août sur franceinfo.

"Les Français vont pouvoir recommencer à voyager vers la Grande-Bretagne", s'est-il réjoui même si, selon lui, "ce n'est pas certain qu'ils le fassent cet été", en raison de "la contrainte des tests". Un test négatif de moins de 72 heures devra en effet être présenté à l'arrivée, au 2e et au 8e jour sur le sol britannique, a précisé dans la matinée Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué aux Transports, sur franceinfo.

13 millions de vacanciers britanniques en France en 2019

"Les Britanniques vont pouvoir venir en France, une destination importante pour eux", s'est également félicité Jean-Pierre Mas. Selon ses chiffres, en 2019, 13 millions de Britanniques se sont rendus en France pour leurs vacances.

Par ailleurs, Jean-Pierre Mas dit attendre "avec beaucoup d'impatience", l'ouverture des frontières américaines aux étrangers vaccinés. "Ce sera un élément déclencheur pour d'autres pays", a-t-il estimé. "On est très attentif au fait que les vaccinés puissent voyager aux États-Unis", a-t-il conclu.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.