Fête de la musique : à Paris, la distanciation et les masques ont été oubliés

Dans les rues de la capitale, les images d'attroupement sans respect des gestes barrières lors de la fête de la musique dimanche 21 juin ont fait couler beaucoup d'encre. 

France 2

Une fête de la musique, sans masques et sans distanciation sociale. Dans certains quartiers de la capitale, comme autour du Canal Saint-Martin, difficile de faire respecter les gestes barrières. "Les gestes barrières ne sont pas du tout respectés, ça c'est sûr. C'est aussi le moment de décompresser", estime une participante. "Il y a des risques, mais on est resté deux mois enfermés, on a juste envie de voir des gens", témoigne un autre. 

Affrontements avec la police 

Dès le début de soirée, la police est intervenue pour disperser la foule. Des incidents ont éclaté entre des fêtards et les forces de l'ordre. Près des Invalides, des tensions ont duré jusque tard dans la nuit. Un camion de police a été pris pour cible. Selon le journaliste de Brut présent sur place, ils étaient plusieurs milliers de personnes sur l'esplanade des Invalides, pour cette fête de la musique. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des fêtards dansent au Jardin Villemin, dans le 10e arrondissement de Paris, le 21 juin.
Des fêtards dansent au Jardin Villemin, dans le 10e arrondissement de Paris, le 21 juin. (ABDULMONAM EASSA / AFP)