Extension des terrasses des bars et restaurants à Paris : "Il faut qu'on ait des agents qui puissent faire respecter la règle", estime la maire du 5e

La maire divers droite du 5e arrondissement demande sur franceinfo "d'avoir des agents qui, avec discernement, vont faire appliquer les règles", après la présentation par Anne Hidalgo des mesures pour faciliter la réouverture de ces commerces en zone orange.

Des Parisiens consomment à l\'extérieur d\'un bar près du canal Saint-Martin, le 24 mai 2020.
Des Parisiens consomment à l'extérieur d'un bar près du canal Saint-Martin, le 24 mai 2020. (THOMAS COEX / AFP)

Alors que les bars et les restaurants de la capitale se préparent à une réouverture des terrasses, la maire de Paris prévoit pour les aider, la mise en place de terrasses élargies pouvant empiéter sur l'espace public sous certaines conditions. "Le problème, c'est qu'il faut qu'on ait des agents qui puissent faire respecter la règle", estime dimanche 31 mai sur franceinfo  Florence Berthout, maire divers droite du 5e arrondissement de Paris.

>> Coronavirus : suivez l'évolution de l'épidémie de Covid-19 en France et dans le monde

"Je suis favorable au fait qu'on puisse aider nos restaurateurs pour qu'ils puissent étendre leurs terrasses", commence l'élue. "La règle, c'est que cet élargissement peut avoir lieu de 8 heures à 22 heures, pour deux raisons majeures. La première, c'est que c'est un gage de pérennité du dispositif jusqu'au mois de septembre. La seconde, c'est que c'est un gage de bien vivre ensemble, poursuit Florence Berthout. Car le risque, tous les Parisiennes et les Parisiens qui habitent au-dessus d'établissements qui ont des terrasses le savent, c'est évidemment les risques de nuisances. Je travaille très étroitement avec les associations de commerçants qui sont formidables et qui franchement, sont extrêmement responsables et extrêmement civiques", assure la maire.

Vous savez, il suffit que dans une rue, il y ait deux établissements qui ne respectent pas les règles et ça suffit à embêter les riverains, à créer une mauvaise ambiance.Florence Berthout, maire du 5e arrondissementà franceinfo

La maire du 5e arrondissement de la capitale demande "d'avoir des agents qui, avec discernement, vont faire appliquer les règles. Il n'est pas question d'embêter un pauvre restaurateur dont les chaises vont déborder de 20 cm. Mais sur l'espace laissé aux piétons, la voie pompiers, il faut être quand même raisonnable donc pour autant, pour ceux qui ne respecteront pas les règles, il faut effectivement que ce soit suivi d'effets".

Florence Berthout ajoute que le 5e et le 3e arrondissement de Paris disposent "en tout et pour tout" d'une trentaine d'agents. "Jamais une trentaine en même temps à cause des 35 heures, etc. Donc le soir, très souvent, nous avons une poignée de 5 agents pour tout un arrondissement. Il en faudrait une trentaine chaque soir."