Cet article date de plus de deux ans.

Evreux : rodéos à moto et tirs de mortier après l'interpellation d'un homme qui ne respectait pas le confinement

Des incidents ont éclaté dimanche 12 avril dans un quartier d'Evreux (Eure), après l'interpellation d'un homme qui ne respectait pas le confinement, rapporte France Bleu Normandie.

Article rédigé par
avec France Bleu Normandie - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 

Tout a commencé avec l'arrestation d'un homme "connu des services de police en défaut d'attestation et en possession de stupéfiants" qui s'est "rebellé avec violences" dans le quartier de la Madeleine, dimanche 12 avril, explique la préfecture de l'Eure. Deux policiers ont été blessés, selon France Bleu Normandie, et des jours d'interruption temporaire de travail leur ont été prescrits.

"Cette situation a généré l'hostilité d'un petit groupe d'individus qui a cherché à provoquer la police par des rodéos motos et en usant de quelques feux d'artifices jusqu'en tout début de soirée", indique la préfecture de l'Eure. "Ce ne sont pas que quelques feux d'artifice", estime Nicolas Gavard-Gongallud, l'adjoint au maire d'Évreux à la sécurité : "Ce sont des tirs de mortier en direction des caméras de vidéoprotection jusqu'à 22h30, 23 heures", raconte l'élu à France Bleu Normandie.

Une enquête est en cours pour identifier les auteurs. La scène du regroupement de personnes, à pied et à moto, a été partagée sur les réseaux sociaux. Elle a depuis été vue des milliers de fois.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.