États-Unis : manifestation armée au Michigan pour demander la fin du confinement

Où en est-on de l’épidémie de Covid-19 dans le monde ? Aux États-Unis, la fracture est de plus en plus visible entre les partisans du déconfinement et ceux du confinement.

France 2

Aux États-Unis, on parle d’un million de cas recensés et de 63 000 morts. Des militants armés, au Michigan, ont mené une action spectaculaire. "C’est une nouvelle illustration de cette fracture qui traverse l’Amérique. Elle ne date pas du coronavirus, mais c’est vrai que le Covid-19 vient l’exacerber. Jeudi 30 avril, des manifestants pro-Trump, certains armés, ont pénétré dans le Capitole, c’est-à-dire le parlement de l’État du Michigan, qui applique un confinement stricte", explique le journaliste Loïc de la Mornais, sur place.

"L’urgence, c’est l’économie du Michigan"

"On est un des rares États à avoir un confinement et des restrictions aussi extrêmes. Il y a des bonnes et des mauvaises méthodes, c’est allé trop loin", estime un manifestant. "L’état d’urgence, ce n’est pas le virus. L’urgence, c’est l’économie du Michigan", abonde une autre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des manifestants armés dénoncent les mesures de confinement, le 30 avril 2020, à l’intérieur du Capitole du Michigan, aux Etats-Unis.
Des manifestants armés dénoncent les mesures de confinement, le 30 avril 2020, à l’intérieur du Capitole du Michigan, aux Etats-Unis. (SETH HERALD / REUTERS)