Cet article date de plus d'un an.

Etat d’urgence sanitaire : une séance parlementaire inhabituelle

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Etat d’urgence sanitaire : une séance parlementaire inhabituelle
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Sur le plan politique, les parlementaires se réunissent depuis le jeudi 19 mars au matin pour voter en urgence des mesures relatives au coronavirus. L’état d’urgence sanitaire sera adopté dans l’après-midi.

D’ordinaire, la Garde républicaine effectue une haie d’honneur au président de l’Assemblée nationale pour son entrée dans l’hémicycle. Ce jeudi 19 mars, service réduit à un huissier. La séance n’en est pas moins solennelle, presque plus que de coutume. Le gouvernement et les députés sont debout pour le discours introductif, à bonne distance les uns des autres, et trois députés par groupe seulement.

Des règles d’hygiène strictes

"J’invite les orateurs à ne pas poser les mains sur le flexible du micro. Celui-ci sera nettoyé après chaque usage par un huissier. Par ailleurs, chaque micro n’aura qu’un utilisateur au cours de chaque séance", rappelle Richard Ferrand. La séance sera entièrement consacrée au coronavirus. Le Premier ministre fait le point sur la situation : 10 % de cas sévères et l’inutilité pour lui de généraliser les tests, tout en donnant toujours les conseils de distance.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.