Emploi : le métier d'infirmier attire de plus en plus

Le personnel infirmier a été exemplaire durant la crise du Covid-19. La pandémie a suscité des vocations. Les candidats sont plus nombreux à s’être inscrits dans les écoles d'infirmiers.

France 3

Une fois les murs de l’hôpital franchis, leurs noms et leurs visages s'effacent. Ces élèves infirmiers partent au combat contre le Covid-19. Cette fois, les gestes sont effectués sur un mannequin. Mais pendant plusieurs semaines, les malades du Covid-19 étaient bien réels. "J'étais en stage en réanimation durant l'épidémie de Covid-19. Psychologiquement, c'était un peu dur, mais j'en sors grandie", explique Maéva Sarda, une élève infirmière.

Une sélection exigeante à l'entrée

Une vocation plus forte et peut-être de plus en plus populaire. Dans une école de Beauvais (Oise), il y a 900 candidats d'infirmiers en plus pour la formation par rapport à l'année dernière. La crise sanitaire en serait peut-être l'explication. Mais les places sont chères. Seuls 1 200 candidats sur 6 800 pourront s'asseoir dans l’amphithéâtre en septembre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des soignants font un point sur la situation dans l\'unité de soins intensifs de l\'hôpital Purpan, à Toulouse, le 21 avril 2020. 
Des soignants font un point sur la situation dans l'unité de soins intensifs de l'hôpital Purpan, à Toulouse, le 21 avril 2020.  (FREDERIC SCHEIBER / HANS LUCAS / AFP)