Élevage : des taureaux mis en vente aux enchères sur internet

La crise sanitaire a poussé des producteurs à se lancer dans le numérique pour rencontrer leurs clients et leur vendre leurs produits directement. Des éleveurs de vaches limousines ont même été forcés de mettre leurs bêtes en vente sur internet. Les enchères ont battu tous les records.

France 2

Ils sont le meilleur de la race limousine : de jeunes taureaux reproducteurs. Âge : 14 mois. Poids : 900 kg. Valeur : 3 000 à 4 000 euros minimum. Des bêtes traditionnellement vendues aux enchères près de Limoges (Haute-Vienne). Mais avec la Covid-19, impossible d’organiser la vente, tout comme de faire attendre les éleveurs. Alors, internet représente une solution de repli. Pour permettre aux acheteurs d’enchérir, les 115 bêtes mises en vente ont été filmées sous toutes les coutures par une équipe de professionnels. Un site a également été créé pour l’occasion.

Un système qui pourrait perdurer après la crise

Budget de l’opération : 12 000 euros. L’affaire est rentable. En tout, 500 000 euros de vente. Un record pour les enchères. Une formule qui ravit aussi les acheteurs. L’éleveur Philippe Laurent vient de récupérer son taureau acquis 5 200 euros. Un système qui pourrait perdurer bien après la crise. Pour les prochaines ventes, la race limousine envisage de faire cohabiter enchères physiques et enchères numériques.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un éleveur avec ses vaches dans un champ.
Un éleveur avec ses vaches dans un champ. (FRANK PERRY / AFP)