Éducation : les écoles se préparent au retour général des élèves

Un décalage se confirme entre la réalité du terrain et les propos d’Emmanuel Macron, qui a annoncé le retour obligatoire de tous les élèves à l’école, lundi 22 juin.

FRANCE 2

Concrètement, le retour à l’école sera plus compliqué que prévu pour de nombreux établissements, lundi 22 juin. Des établissements n’y arriveront pas. Jeudi 18 juin, Jean-Michel Blanquer a précisé la philosophie de cette reprise. Et le retour en classe comme avant n’est apparemment pas pour tout de suite. Beaucoup de parents ont reçu ces derniers jours des messages tels que : "Pas de demi-pension", "L’emploi du temps actuel reste valable" ou encore "Nous garçons le fonctionnement des groupes en demi-journée".

Une reprise en demi-teinte

La reprise suscite la colère de la principale fédération des parents d’élèves. Les parents sont appelés à saisir la justice si leurs enfants ne peuvent pas être acceptés à l’école, et laissés sur le carreau. Les salles de classe ne sont pas forcément assez grandes pour respecter la distanciation physique d’un mètre latéral. En cas de soucis de distanciation, le masque peut être porté par les élèves. Il ne reste que trois jours pour résoudre la délicate équation du retour à l’école.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une classe de sixième au collège François-Mitterrand dans le village de Toulouges (Pyrénées-Orientales), le 18 mai 2020.
Une classe de sixième au collège François-Mitterrand dans le village de Toulouges (Pyrénées-Orientales), le 18 mai 2020. (JC MILHET / HANS LUCAS / AFP)