Édouard Philippe : « Nous avons encore 200 places de réanimation disponibles en Ile-de-France »

Emmanuel Macron a envoyé le 17 mars dans le Haut-Rhin pour désengorger les hôpitaux déjà saturés de malades du Coronavirus. Édouard Philippe précise les mesures à venir pour aider les hôpitaux d’Île-de-France.

France 2

Que va faire l’État pour désengorger les hôpitaux d’Île-de-France qui se dirigent vers une saturation généralisée. « La première chose qu’il convient de faire et qui a déjà été engagée, c’est de procéder à la déprogrammation de tout une série d’opérations qui peuvent attendre, et qui, si elles avaient été réalisées, auraient consommé, si j’ose dire, des lits de réanimation dont nous avons besoin », a déclaré le Premier ministre en direct de Matignon lors du 20 Heures.

« Nous sommes en mesure de répondre à l’augmentation du nombre de patients »

« Il y avait ce soir dans les hôpitaux d’Île-de-France 276 patients en réanimation à cause de cette maladie, le Covid-19. Nous avons encore plus de 200 places de réanimation qui sont disponibles, car nous avons augmenté la capacité (…) Nous sommes encore en Ile-de-France en mesure de répondre à l’augmentation du nombre de patients », a affirmé Édouard Philippe.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre Edouard Philippe lors d\'une déclaration au ministère de la Santé, samedi 14 mars 2020.
Le Premier ministre Edouard Philippe lors d'une déclaration au ministère de la Santé, samedi 14 mars 2020. (THOMAS SAMSON / AFP)